Forêt privée : agir contre le morcellement pour mobiliser la ressource en bois

Les petites parcelles de forêt privée sont un des freins à une meilleure valorisation du bois. Et pourtant des solutions existent.

La forêt en Rhône-Alpes occupe 37% du territoire (1,7 millions ha), remplit plusieurs fonctions (productive, sociale, de protection) et génère 60 000 emplois directs. 450 000 propriétaires privés détiennent 75% de cette surface forestière (25% étant propriété de l’État et des communes). Parmi eux, 90% possèdent moins de 4 ha de forêt. L’extrême morcellement est le premier facteur de sous-exploitation du bois et freine la gestion durable des forêts.

Sous l’impulsion de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et en partenariat avec les acteurs régionaux de la filière forêt-bois, Cap Rural anime depuis 2016 un groupe de travail régional « Foncier forestier » dont les objectifs sont :

  • Échanger des expériences sur les questions du foncier forestier
  • Élaborer des propositions d’actions innovantes pour lever les freins à la mobilisation et à la valorisation du bois issu de la forêt privée
  • Capitaliser, diffuser et tester des outils et des démarches à destination des acteurs de la filière et des territoires

Pour en savoir plus sur le groupe de travail régional « Foncier forestier » : cliquer ici

La rencontre du 16 novembre 2017 visait à transférer les acquis de cette action, réfléchir à de nouvelles pistes pour agir sur le morcellement de la forêt privée, et améliorer ainsi la mobilisation de la ressource en bois.

Cette journée s’est déroulée à Saint-Jean-de-Bournay (38) et s’adressait aux élus locaux, chargés de mission des territoires forestiers, agents de développement, acteurs régionaux de la filière et institutionnels, groupements de sylviculteurs.

 

Documents à ne pas manquer